Michel Wiblé (*1923)


Il est né à Genève où, après une maturité classique au Collège de Genève, il fait ses études musicales au Conservatoire de musique, puis à celui de Paris, où il suit l'enseignement d'Olivier Messiaen. Il travaille la composition avec Frank Martin.

Il entre à l'Orchestre de la Suisse romande, dirigé par Ernest Ansermet, en 1944. En 1949, il est nommé cor anglais solo. En 1963, il quitte l'orchestre pour se consacrer à la composition et à l'enseignement de la musique dans les écoles. En 1963, le Conservatoire de musique de Genève le charge d'un cours de techniques pédagogiques musicales. Ses compositions s'adressent à l'orchestre, à la musique chorale et à la musique de chambre.

Sa
Cantate de Pâques, pour choeur, alto solo, quintette de cuivres et orgue, a été créée en 1951 par La Maîtrise protestante, le Choeur Sine nomine, Marie-Lise de Montmollin, alto solo, et quelques musiciens de l'OSR dirigés par Roger Vuataz. La Société de Chant Sacré de Genève l'a reprise par deux fois pour l'exporter, en 1969, à Désaignes (Ardèche) et en 1972 à Torre Pellice (Piémont). Les Choeurs du Collège Voltaire l'ont pour leur part présentée en 1974, sous la direction de Philippe Corboz, au temple de Saint Gervais. Une exécution plus récente de la Société de Chant Sacré de Genève date du 1er juin 2002. Le texte est principalement tiré de l'évangile de Matthieu, mais puise dans celui de Jean le N° V Choral (Je suis le pain de vie).


Retour
Saison 14-15